Un lieu d’Histoire

En mai 2016, nous avons fêté les 200 ans de la Congrégation.

Adèle de Batz de Trenquelléon est née le 10 juin 1789 à Feugarolles, au château de Trenquelléon (à 30 km d’Agen). En 1797, sa famille dut se réfugier en Espagne, puis au Portugal pour fuir la tourmente de la Révolution.

En 1801, à son retour à Trenquelléon, Adèle est profondément émue par la grande misère spirituelle et sociale laissée par tant d’années d’agitation et de bouleversements politiques et sociaux.

Elle fonde en 1816 une « Petite Société » avec quelques jeunes filles dont l’esprit est fort proche de la Congrégation Marianiste, fondée par le Père CHAMINADE à Bordeaux et à laquelle elle s’était affiliée dès 1808.

« L’Institut des Filles de Marie », fondé en 1816 avec le Père CHAMINADE, crée des classes gratuites pour les enfants de la ville dès 1820, avant d’ouvrir, en 1830, un internat pour recevoir aussi les jeunes filles peu fortunées des environs.

Depuis, l’histoire de l’Institution Sainte Foy participe à l’histoire de la ville d’Agen et de sa région, mais le rayonnement de l’esprit d’Adèle et les bienfaits de son oeuvre ont dépassé largement les limites du Lot-et-Garonne : plusieurs écoles ont été ouvertes dans plusieurs régions de France et les Sœurs Marianistes (nouveau nom des « Filles de Marie ») sont présentes sur les cinq continents.